Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Larmes et Bas-résille
--> Il ne reviendra plus...
Ecrit le 23.03.05 à 23h30
Hello les zamis. Si je me suis aujourd'hui réunie moi et moi, c'est pour vous narrer ma journée foireuse de vendredi. Les portes ouvertes de mon lycée. Thème de cette année lancé par les élèves : Carnaval, yepa yepa !

L'année dernière, c'étaient les cagoles. J'avais donc fait une entrée fracassante avec ma supra-mini jupe à carreaux, mes bottines, mon haut noir fashion, sans oublier la cravate assortie au reste. Ca aurait pu être un franc succès si tout le monde avait joué le jeu.....mais au final, on s'est retrouvée 3 pauvres tartes en mini-jupes trop pas crèdible.....ou non, TROP  crédible, c'était ça le problème. J'étais tellement bien déguisée qu'on aurait pas dis un déguisement quoi. Moyen Flop.

Cette année, ça devait changer. Ils se sont tous motivés à l'avance. J'entendais par-ci par là des bribes de discussion concernant les costumes choisis. C'était la fête, le métissage culturel, le haut en couleur, la gay pride. Mon verdict était rendu. On se tourna vers ma personne :
-"Et toi Dine, tu vas te déguiser en quoi ?"
-"En veuve."
Oui. Ca n'a fait rire que moi.
Maintenant, vous saurez que Dine a un humour plus que douteux...

Au début je voulais m'habiller en psychopathe, ou en jeune adolescente gothique mal dans sa peau au bord du suicide, ou encore en femme au regard louche qu'on n'aimerait pas avoir à croiser dans un couloir....simplement parce que j'avais envie de faire peur aux futurs lycéens, ou plutôt aux parents de ceux-ci (genre la mère outrée : "Viens chéri, ne faisons pas un pas de plus, ce lycée n'est pas fréquentable"). Par sadisme......où par humour (chacun l'interprète comme il le sent hein)

 
Donc vendredi, arrivée au bahut avec ma tenue de "veuve orientale écorchée vive". Je vous explique : bas-résille noirs, jupe classieuse noire, haut en voile noir, dessous le haut : mon tee-shirt d'anatomie représentant les muscles du tronc, travail entièrement gore confectionné par mes soins, maquillage noir et exubérant ( c'était la première fois que j'utilisais du crayon pour le contour des yeux, j’en mettais cash à l’intérieur de l’œil comme une couillone), et voile noir sur les yeux avec en bordure plein de petites pastilles brillantes et colorées aux connotations orientales (j'avais pas de voile normal à la maison alors...), vous imaginez un peu mieux la scène ?

Tout au long de la journée, les profs m'ont pris pour une stagiaire, et vas-y que je te refile des élèves pour leur faire faire une visite guidée de l'expo, et vas-y que je te confie la salle de classe pendant que nous les profs allons tranquillement se remplir le ventre au bistro du coin, vous voudriez pas un petit café par-dessus le marché ? Moi, je suis censée ne pas avoir cours à la base, alors marre, j'me casse!

Et c'est parti direction chez Poubelle avec Ray  moi, et Poubelle elle-même. Tout au long du trajet, on fait de la musique avec notre bouche en racontant des paroles salasses, yeah on est des pros. On se sent décoller dans l'ascenseur montant au neuvième. Je plane, tout en continuant à imposer le rythme musical. On rentre dans l'appart en chantant, motivation, on entraîne tout le monde avec nous, c'est le feu de joie ! Allez danse, danse, danse, les mérous de Provence ! Je passe devant la salle de bain, Maro sort de la baignoire, des gouttes d'eau ruissellent sur son corps encore humide, avec ses cheveux mouillés qu'il secoue en va et viens, on le dirait direct propulsé dans un des clips des Backstreet Boys. Hanyaaan, mon cœur se met à crépiter dangereusement. Dine, du calme.....retiens tes pulsions...

En ce moment,  Maro n'est vraiment pas dans son assiette. Ca se sent à des kilomètres à la ronde. Il fait comme si.......mais dans ses yeux, tout va mal. Ses yeux, ils t'implorent de le sauver, mais lui feint l'ignorance. Ca ne sert a rien de lui demander, il répondra toujours :

-"Non non, tout va bien pourquoi ?"

Puis il ira se caler seul dans sa chambre, accompagné de sa guitare, pour aller plaquer des accords dénués de vivacité, transpirant la détresse humaine. Poubelle s'inquiète :

-" Il ne dort plus à la maison. Il passe sa vie chez Mister Accordéon, à s'enfumer la gueule. Il bad. Ca fait peine à voir, nous qui ne pouvons rien faire...."

Bon, point positif, ce soir il est à la maison, on va faire la fête et j'ai actuellement sur moi des bas-résille. J'attends cette nuit avec impatience.
Ca fait plus d'une semaine que je ne me suis pas blottie dans ses bras, il m'a tellement manqué. Mais je ne le montre pas évidemment. Bien qu'après cela, mon ami Ray me fera remarquer qu'il me restait un peu de bave qui dégoulinait de la bouche. Même pas vrai d'abord.
On sonne, c'est Mister Accordéon. Maro lance à tout le monde :

-"J'y vais."

Réaction immédiate du peuple :
-"Hein mais tu vas où? Ce soir y'a la fête!"
-"Je rentre à Pag les amis."
Intervention de Mister Accordéon :
-"Tu sais, t'es pas obligé de venir avec moi....pourquoi tu prends pas le train demain comme d'habitude ?"
-"Baaaah...je me sens pas de rentrer seul."

Heps, siouplé ! Et si moi je me sens pas de dormir seule ce soir, ça compte ? Ou j'ai pas mon mot à dire ?
...
Ouais, je crois plutôt que c'est ça.

Maro prépare ses affaires. Chanson Plus inonde l'appartement de sa musique. Maro danse. Maro chante. Maro gesticule gaiement. Et tout le monde est consterné par le spectacle : Maro joue la comédie.
Il souffre. A en crever le cœur des autres, qui n'ont même pas demandé à être inséré dans l'histoire. Maro s'en va.
Et soudain, tout s'écroule.


Je suis au bord du gouffre : Maro est parti.
Et moi j'attends qu'il réouvre la porte en s'écriant : "C'était une blague les amis ! En fait je reste !" Mais rien. J'eus beau attendre...les yeux rivés vers l'entrée, un effet de surprise, un retournement de situation, quelque chose, n'importe quoi, mais Lui !
Rien.
Et je me suis soudain imaginée à dormir seule. A être seule. A vivre.
Sans lui.
Je ne voulais plus regarder personne. Je ne voulais plus voir, je voulais rentrer. Il y a une fête ce soir ? Mais quelle fête ? Vous pensez vraiment que je vais m'amuser, faire de la musique, plaisanter, rire, quand il n'est plus là ? Vous pensez vraiment que j'ai envie de la faire, cette putain de fête ? Là, là, maintenant. A quoi je pense ? Sûrement à faire la fête, n'est ce pas ?

Je veux partir loin.
Loin, loin d'ici. Je veux me jeter. Je veux le rejoindre. J'ai ce trop plein d'amour qui a débordé de mon corps à l'instant même où je l'ai vu, et je comptais pouvoir le lui donner ce soir. Mais il est parti. Et je me retrouve toute seule, avec cet amour à bout de bras, trop lourd pour ma corpulence. Trop douloureux.
J'ai les yeux ouverts mais je ne regarde plus. Je ne parle plus, je n'écoute plus personne. Et le temps passe. Je finirai surement la soirée dans cet état là.

Les gens défilent. Entrent et s'en vont. Ray doit rentrer. Il me fixe. Me dit trois mots, je ne réponds plus. Il me gifle.
J'éclate en sanglots.


S'il vous plait, détournez les yeux. Ne me fixez pas quand je pleure. Laissez moi me cacher le visage. Je ne voulais pas. Mais tu m'as giflé. En un geste, tu as détruit tous mes efforts. Tout le mal que je me donnais à ne pas crier de tout mon être ma déchirure. Tu as tout détruit. Tu m'as ramené là, là ou je ne voulais plus retourner, tu m'as ramené à la réalité. A voir les choses en face.
Il ne reviendra plus.

 

 


Ecrit par Dine, le Dimanche 17 Avril 2005, 20:17 dans la rubrique Actualités.

Commentaires :

1pensable
1pensable
17-04-05 à 20:54

Mais tu l'aimes pourquoi maro?

 
MangakaDine
MangakaDine
17-04-05 à 20:56

Re:

Est ce qu'on peut vraiment arriver à expliquer pourquoi on aime quelqu'un? :(
On aime pas quelqu'un parce qu'il est bon ou beau, parce qu'il s'occupe bien de nous, ou parce que ses actes sont honnorable, on n'aime pas quelqu'un pour ce qu'il a fait, ni vraiment pour ce qu'il est.
On l'aime, c'est sur. La seule de ces certitudes, c'est ce sentiment qu'on a au fond de soi, plus fort que tous les autres...


 
1pensable
1pensable
18-04-05 à 11:16

Re: Re:

D'accord! :) Alors mon ex, je l'aime :)...

 
ryne
ryne
18-04-05 à 16:01

Et encore t'as de la chance, dans mon charmant bahut, la tradition du dernier jour des term nous imposent de se déguiser sur le thème de, attention, "voyage autour du monde"... Bande d'abruti. J'aurais bien imaginé quelque chose d'une peu plus délirant, j'en sais rien moi, genre travestit, ou quelque chose de plus "déguisement"... Enfin bref, du coup, je n'ai aucune envie d'imagination pour ce foutu costume.

J'aurais bien aimé te voir, toi, en veuve orientale écorché vive ;)

Pour Maro, ça commence à m'énerver sérieusement, le pire c'est que ça ne devrait pas, mais j'en sais rien c'est plus fort que moi. Ça ressemble tellement à une de mes petites mésaventures de l'an passé, que ça m'en bouffe les tripes que d'imaginer ton état.

Et on en sort pas, on sait même pas si on veut en sortir, de ce rôle d'amoureuse. Tout simplement parce qu'on ne joue plus, que ça nous colle à la peau.

T ne penses pas que ça fait du bien, parfois, de pleurer?


 
MangakaDine
MangakaDine
18-04-05 à 16:52

Re:

Pfff tu sais que je t'aime, toi?
Ryne, j'adore tes petits passages et réactions sur ce joueb! Merci de me laisser à chaque fois un petit mot, des anecdotes personnelles, des ressentis, ta sincérité....(enfin...sincère, j'en sais rien après tout)

Ouais, t'as pas de chance, j'avoue...."voyage autour du monde", beurk...mais bon, je suis sûre que c'est un thème que tu peux détourner facilement.... ;)

Lol, mon histoire avec Maro, ça met les nerfs, je te l'accorde, surtout si on se sent concerné de près ou de loin, ou que l'on assimile certains faits décrit à notre propre vécu, les boules....
....oui, mon état était....critique. Etait...je ne sais même pas si je dois employer le passé ou le présent encore...
Tu as raison. Peut être qu'au début, on était euphorique à l'idée de pouvoir ressentir cette émotion en soi, la posséder, elle, si chérie et si rare....on s'extasie pour un rien, on se laisse porter par elle, on en profite.....jusqu'à ce qu'elle devienne nous. Quand elle ne fait plus qu'un avec notre âme, comment faire pour s'ne dépétrer? On voudrait pouvoir lui dire "lâche moi!", mais c'est trop tard. C'est de notre faute, c'est nous qui l'avons laissé entrer, pour le meilleur et pour le pire....mais, pour toujours également?

J'aurais aimé pleurer toutes mes larmes ce jours là, mais je me suis retenue. Je n'ai éclaté que quelques secondes, très fort, très intense, et j'ai tout refermé sur moi. Il y avait trop de monde qui assistaient à ma peine. J'avais l'impression d'être un produit de foire. Finalement, ces larmes, elles sont encore en moi, toujours pas évacuée....je n'ai pas réussi à pleurer depuis...


 
Krystal
Krystal
18-04-05 à 23:00

De l'humour douteux, aux larmes presque cachées derrière un sourire...
...on dirait ...moi...

Mais, ces moments là, ceux où ça va pas... on en a besoin... non?
Et pleurer, ça peut faire un bien fou...

Courage poulette...
Bisouxes...


 
MangakaDine
MangakaDine
19-04-05 à 14:40

Re:

Alors comme ça Krystal, on est des soeurs d'humour? T'as vraiment pas de chance, toi! ;)

Oui, je pense qu'on a besoin de ces moments là, les moments ou rien ne va, pour ce rendre comptre à quel point les beaux moments sont vraiment beaux.

Marchi ma puce.
BiZ


 
J'ai oublié de me loguer, oui, je suis un boulet...
27-04-05 à 17:02

Lien croisé

Guide du shopping, femmes et bas resille : "shopping.lycos.frMangakadine - Larmes et Bas-résille... Je vous explique : bas-résille noirs, jupe classieuse noire, haut en voile noir, ... on va faire la fête et j'ai actuellement sur moi des bas-résille. ...mangakadine.joueb.com1001 dessous, recherche : bas resille1001 dessous, sous-vêtements féminins en ligne, vous propose bas resille.www.1001dessous.com<"

 
MangakaDine
MangakaDine
27-04-05 à 17:56

Re: Lien croisé

Les gens des moteurs de recherches (Dine, ça s'appelle des Robots tu sais) ils retiennent que ce mot : bas-résille, nianiania.....
Pffff....
...espèce de pervers que vous êtes!

 
J'ai oublié de me loguer, oui, je suis un boulet...
11-05-05 à 23:46

Lien croisé

Bas Resille - easyrecherche : "et collants Bas lingerie erotique... Pur bijou de séduction et séquence glamour avec ces bas autofixants en superbe ... Résille - dessous féminins - Réf. : Z200ST Bas stay up fantaisie noir ...www.voilesdenuit.com/bas-et-collants-bas-0.htmMangakadine - Larmes et Bas-résille... Je vous explique : bas-résille noirs, jupe classieuse noire, haut en voile noir, ... on va faire la fête et j'ai actuellement sur moi des bas-résille. ...mangakadine.joueb.com/news/40.shtml"