Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Sexe et morale
--> Les jeunes d'aujourd'hui m'ennuient

Ecrit le 05.09.11 à 19h25
Le soleil qui se couche entre deux montagnes vient perturber les couleurs des terres et les faire rougir. Sur les rails du retour, je lutte contre le mal de cœur pour écrire. Je ne l’ai pas fait de la semaine et j’ai ressenti le manque, j’ai agrandi l’espace de la page blanche, son gouffre impénétrable. Je ne sais plus quoi dire. J’ai beaucoup trop d’émotions qui se bousculent, d’histoires qui se touchent, je suis assise là, à l’avant de ce train, sans parvenir à remettre les idées à leur place initiale.

Je fais des rêves bizarres. Teintés d’érotisme. Tous les jours, j’ai mon lot de désirs inavouables et je me rends compte. Ca ne suit pas forcément en face. Je n’ai pourtant pas d’envies inatteignables mais c’est comme pour tout. Je n’arrive pas à me contenter d’une moitié, ni d’un goût de trop peu. Je voudrais frôler l’excellence à chacun de ces gestes. Je voudrais que l’on partage ces buts là. Qu’ils soient tangibles. Je commence peut-être à devenir élitiste. Prendre les choses pour ce qu’elles sont ne me suffit pas, je veux creuser, approfondir, maîtriser la matière, la transformer. Prendre du temps. Ne pas courir.

Mais la jeunesse, c’est ne cesser de s’embraser pour tout et brûler d’un feu ardent à l’idée de réaliser. Se lever spontanément avec l’énergie de la naïveté et faire avec l’hardiesse de la curiosité, du savoir que l’on empoigne et dont on s’empare, parce qu’on est neufs, pas encore polis, qu’on a l’infinité des possibles devant soi et que l’on s’y atèle. Non?

Les jeunes d’aujourd’hui m’ennuient.
Ne me surprennent pas. Ne me stimulent pas. De temps en temps, il y a des cas à part que l'on traite sans jugement d'âge. Ce sont ceux qui restent. Mais ce n’est pas assez. En terme de pourcentages, ce n’est vraiment pas assez pour relever un monde, ou avec moins d’ambition, mon monde. Les êtres qui m’entourent, auprès desquels je vivrai une époque, qu’ont-ils de particulier? Ont-ils la force nécessaire?

Je regarde les paysages défiler et je me dis qu’on ne les mérite pas. Qu’on ne fait rien pour eux alors qu’ils ont été à nos côtés depuis si longtemps, à veiller sur nous, à nous fournir ce dont nous avions besoin et même ce dont nous avions envie. A répondre à nos caprices, même s’ils étaient déraisonnables. Ce n’est pas qu’ils ne nous parlent pas. C’est que nous ne voulons pas écouter. Mais ça, tout le monde le sait n’est-ce pas? Tout le monde est au courant. La nature est un mendiant devant lequel on passe tous les jours de notre existence et qu’on ignore, parce qu’il nous place face à notre égoïsme. Quelles leçons tirons-nous de nos erreurs successives?

Moi j’ai envie de cul et je suis blasée, voilà.



(chanson private joke)

Ecrit par Dine, le Mercredi 14 Décembre 2011, 03:28 dans la rubrique Actualités.

Commentaires :

J'ai oublié de me loguer, oui, je suis un boulet...
14-12-11 à 09:18


 
MangakaDine
MangakaDine
19-12-11 à 22:39

Re:

Je ne peux pas le dire là-bas alors je le dis ici : haha! (prends ça comme un cri)
Je savais bien que c'était toi. Je reconnaissais tes bons mots mais pas ton ton alors j'avais un doute.
Juste pour te faire parvenir que j'aime quand tu exprimes ce genre de choses là.