Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Survoler
--> Portrait d'un tendre couillon

Ecrit le 05.03.10 à 00h50

Avant-hier j’ai assisté au concert de Gemey et son groupe pour célébrer le bon vieux temps. Je crois qu’il espérait un peu que je l’invite à dormir chez moi. Je l’avoue, du coin de l’œil je l’épiais me regarder danser du haut de la cabine fumeur avec un sourire attendri, je l’ai aussi vu se détourner lorsque Blues s’est approché de moi. C’est comme le mail de Manuel que je reçois ce matin et plein de fois le mot baiser dans toutes les langues. A tous ceux là je suis un peu gênée de ne pas les avoir prévenus avant. J’ai un copain. A leur avouer c’est un peu comme les trahir, bizarre cette sensation. Après tout ils étaient là bien avant Blues et je me sens étrangement redevable. Eux aussi, ils ont dû me supporter. Dans tous les sens du terme.

Je dis ça parce que vraiment ça m’a fait tout drôle d’avoir à le présenter Blues, tout crasseux et puant comme à son habitude, à ces gens devant lesquels je me pâme, me fais belle d’allure, de posture, d’accoutrement, me plais à suivre la mouvance et l’accent, l’expression du langage. Bah voilà. Voyez le clochard en face ? Bah c’est mon copain et je l’aime. C’est pas ce à quoi j’aurais pu m’imaginer en visualisant le prince charmant tous les soirs avant de me coucher et pourtant c’est ce à quoi il ressemble. Si si, je vous assure. Ne vous approchez pas trop, il a mangé des huitres et s’est essuyé les mains sur sa barbe et son pull sale alors je vous préviens, que l’odeur ne vous surprenne pas. Sinon il est gentil mais des fois il fait pas des phrases, faut pas s’en faire, c’est quand il croit qu’il doit dire quelque chose entre deux moments de silence mais qu’en fait ça vient pas. Si jamais il vous sort des mots désagréables ne vous inquiétez pas il les pense surement, ou c’est peut-être que vous lui rappelez trop son propre reflet qu’il a du mal à supporter. S’il vous plait ne fixez pas trop son nez quand il vous parle ou alors il voudra ressortir les vieilles machines construites dans son enfance en cachette qui le torturent, le déforment pour pense-t-il retrouver un visage à peu près « envisageable ». Au premier abord comme ça il peut avoir l’air un peu léger mais c’est plutôt qu’il survole, qu’il vous survole, qu’il est déjà ailleurs à l’instant même où vous avez entamé votre deuxième phrase. Il vous faudra sûrement une accroche si vous voulez qu’il tienne en place et ne subtilise pas votre conversation pour en faire un fond sonore qui se marierait bien avec ses divagations mentales alors, je comprendrais bien que vous n’ayez pas la patience de lui trouver quoi que ce soit et encore moins un intérêt après tout c’est pas grave puisque ce n’est que moi que ça concerne. Oui, après tout. Il n’y a pas de honte à avoir si je suis la seule à saisir le reste. Et si ce n’était que de la tendresse. Ce serait sa main que je dissimulerais entre mes phalanges à la serrer pour qu’il n’oublie pas de m’emmener lors de sa prochaine balade surplomber tous ces gens qui pètent bien plus haut que tous leurs petits culs.


Ecrit par Dine, le Mardi 11 Mai 2010, 16:38 dans la rubrique Actualités.

Commentaires :

ecilora
ecilora
14-05-10 à 00:55

Moi je l'aime ce portrait. Ce Blues qui est toujours dans un de tes coins d'oeil.

 
MangakaDine
MangakaDine
15-05-10 à 01:57

Re:

Héhé merci. ;)

 
Kyrah
Kyrah
14-05-10 à 01:24


Moi aussi, j'aime ce portrait. Tes mots sont. Drôlement tendres.

 
MangakaDine
MangakaDine
15-05-10 à 01:58

Re:

Tendres, ça alors. Je ne l'avais pas vu, mais j'aime cette description. :)

 
aphone
aphone
15-05-10 à 16:47

Mais il est trop chou ton Blues ! Pour l'avoir vu en vrai, je ne le trouve pas du tout clodo (ou alors j'aime bien les mecs un peu débraillés je crois). Trop chou ton portrait !

=)

Bisous Dine !

 
MangakaDine
MangakaDine
16-05-10 à 13:33

Re:

Fais attention tu fais une overdose de "trop chou", 3 en seulement deux commentaires tu dépasses les bornes des limites!!!
C'est marrant, Ryne me disait la même chose au téléphone "mais Blues il est pas si clodo!", je parlais en fait surtout de l'odeur (et puis quand je vous l'ai amené j'ai fait attention à sa présentation quand même!) ce soir là il était allé manger des huitres et des moules à un vernissage et bon comme il a l'habitude de se laver les mains sur son pull et sa barbe ça sentait le poisson cru pourri et le sale pinard à 3 mètres de diamètre autour de lui, c'est bien si on veut sécuriser le périmètre, après pour la sociabilité tout ça, c'est pas la méthode la plus attrayante....
Enfin bon.

Bisous bisous!