Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Courrier du cœur et rêves prophétiques
--> Je vous mets tous à contribution

Je sais pas ce que j’ai avec les rêves en ce moment. Hier pendant la sieste c’était une guerre entre des familles asiatiques ancestrales. Il y avait deux écriteaux comportant des énigmes en langage vietnamien. Un prénom, un verbe d’action, suivi d’un autre prénom chacun remplacé par une initiale. Ca faisait un peu comme des prophéties maudites, si l’une ou l’autre se réalisait, une des deux familles était décimée. Il y avait un 13 février, dedans. Il y avait un éléphant qu’ils essayaient de faire monter sur une poutre, et puis un espèce de jaguar/guépard/léopard (je sais pas trop les reconnaître). Allez savoir pourquoi est-ce que je me rappelle de ça. J’étais une petite fille, dans ce rêve et puis. J’ai du échapper des millions de fois à la mort. Le songe s’est achevé dans une salle de bain, j’étais la dernière et je me suis cachée sous le ventre du léopard lorsque le méchant type est entré dans la pièce. Mon odeur ainsi dissimulée, on n’a pas pu me retrouver (parce que les familles avaient des espèces de pouvoirs spéciaux). Après le rêve a basculé hors sujet, j’ai pris le taxi pour aller manger dans un restau sur la plage, une plage enneigée. A l’intérieur de la cabane à pilotis, StupidChick qui n’appréciait pas les menus, a voulu les réécrire. Ca a fait une véritable symphonie de mots qu’elle tapait sur les touches de la vieille machine à écrire, on entendait des sons d’instruments partout, tandis qu’elle écrivait des plats dignes d’un véritable repas d’Halloween bref….c’était non sens.

Et cette nuit. Elle était spéciale cette nuit. Il y avait ce type, cet inconnu magnifique qui m’a abordé, m’a fait rire, m’a appris ces choses et ce sourire. Il était beau, j’ai encore son visage en tête, indescriptiblement charismatique et chaleureux dans son être. Je ne sais plus le laps de temps qui a défilé, après tout, ce n’est qu’un rêve. Mais il m’a demandé en mariage et j’ai accepté. Je me suis bien posée des questions et des doutes. C’est normal, même au pays de Morphée, j’ai un certain sens de la réalité et de la conscience. Je me suis même sermonnée « mais Dine, qu’est-ce qui t’as pris, t’aurais jamais dit oui en temps normal. ». Dans la vraie vie. Alors, moi et ma robe pas finie d’être cousue (je crois qu’elle était violette, ça ne se fait pas pour un mariage, non ?) on a couru jusqu’à la salle des fêtes où se mettaient en place les préparatifs. On a couru dans un élan soudain même si on savait pas vraiment où aller. J’ai atterrit là, dans la cohue totale et les gens qui s’attelaient à la tâche, très occupés. Et je l’ai vu. Il était en costume et il s’est avancé vers moi, rayonnant. L’orchestre était en train de répéter et il m’a demandé si je savais danser la valse. Pas plus que lui. Alors il a agrippé mes mains et ma fait tourner, on se marchait un peu dessus et pas en rythme mais il me regardait dans les yeux et soudain j’avais ce oui qui criait en moi d’accord, épousons-nous, je t’aime, je crois que je t’ai enfin trouvé. Pour de bon. Certaines personnes de mon vécu venaient me féliciter et dire tout le bien qu’elles pensaient de moi et de mon bonheur. C’étaient des gens pour qui parfois il m’était arrivé d’éprouver quelque chose de spécial. Et c’était bizarre parce que soudain je les observais, et c’est comme si je leur disais au revoir. Et ça ne me rendait pas triste.
C’est étrange, plus je me rappelle cet homme, plus son visage m’est familier. Est-ce que je l’ai déjà croisé quelque part ? Est-ce que l’on s’est déjà rencontré ? Son regard, ses expressions, ses traits, son sourire, tout ça me dit quelque chose. Peut-être est-il juste trop parfait et trop fait pour moi. Alors je l’aurais inconsciemment imaginé des centaines de fois être l’homme de ma vie. Ca expliquerait pourquoi j’ai l’impression de le connaître. Mais. Ce qui est con, dans ce genre d’histoire, c’est que je crois beaucoup trop au destin.

Je rêve très peu de mariage. Pratiquement jamais. Et pourtant, la dernière fois c’était il y a un mois et c’était avec Blond (
click !). Et ça avait plutôt l’allure d’un truc horrible. Alors je sais pas. Peut-être que cette nuit était une revanche, ou un épilogue.

Et puis il y a ce type a la fac, appelons-le….hmm Taylor. Magnifique. Sublimissime. Surnaturellement beau. Ca doit faire un semestre ou deux que j’ai eu le coup de foudre et à chaque fois que l’on se croise j’en perds quelques neurones. Il a du le remarquer, forcément je suis pas très discrète. Surtout depuis que j’essaye « d’expérimenter ». Me demandez pas quoi, c’est encore flou. Je crois que le gros truc décisif, c’est quand j’ai voulu engager quelques musiciens et groupes pour remplir le tremplin musical organisé par ma section. Sur le coup il mangeait avec des potes il a pas été très bavard, et je ne lui ai pas distribué de flyer puisqu’il l’avait pas mérité. Mais à partir de là ça a fait « clic » dans sa tête et il ne m’a pas lâché du regard. On se dévisageait déjà un peu avec insistance avant mais depuis ce jour là, c’est obcènement impudique des yeux. Je devrais compter les secondes qui passent lorsque nos pupilles se déshabillent à un croisement de couloir, je suis sure d’arriver à un chiffre amusant. J’ai toujours hésité entre deux options. Soit il se fout de ma gueule et il veut épater la galerie parce qu’il a vu que je le fixais honteusement. Soit il pense comme moi. Arrachons-nous les habits, vite ! Apprenons à se connaître. Mais dernièrement, il était tout seul, nos chemins se sont rencontrés même si les directions étaient opposées. J’ai encore perdu quelques neurones, et comme ma copine était longue à monter la pente je me suis retournée pour l’attendre et la sermoner. Je l’ai vu lui, au loin à tourner la tête dans ma direction. Quand il a vu que je m’étais arrêtée, ses pas avançaient mais sa tête plus. Y’avait incohérence dans son corps. Bref il s’est retourné trois fois pendant qu’il marchait, et ma copine m’a rejoint.
Je ne sais pas quoi faire. J’avais envie de lui crier « Mais quand est-ce que tu viens m’adresser la parole ! » mais j’avais trop peur de l’agresser. Peut-être qu’il est juste super timide. Non, il se retournerait pas comme il le fait. Même à la cafétéria, quand il m’aperçoit, il est plus en face de la table. Et lorsqu’il m’a vu à la caisse, il est resté devant la porte de sortie à attendre je sais pas quoi, comme un con. Mais il avait les yeux qui brillaient avec le soleil. J’ai fondu (on a du rassembler mes restes avec la serpillière). On a failli se sourire.
J’ai l’impression d’être au collège. A rester 47257105 ans à fond sur un même type sans jamais pouvoir aller lui parler. Ca craint. Et puis j’ai pas l’habitude de tomber sur quelqu’un d’aussi beau. Du coup j’ai peur que le reste suive pas. D’ordre général, je fais plutôt des rencontres de caractères, où deux personnalités s’affrontent ou se complètent et ça fait des étincelles. Mais là…. Il est beau, bordel. Mais vraiment trop pour moi. Ouaouh. Le pire, c’est que ça a pas l’air d’être à sens unique. Je suis encore plus troublée.

Comment faire ?
Apprenez-moi à aborder un Taylor. Donnez moi des recettes. Je suis pas pour le préconçu mais exceptionnellement, je peux faire un effort. Je ne sais pas quelles études il suit. Je ne sais rien. Pas même son prénom, ni le son de sa voix.
HELP ! Siouplé !
Un truc un seul, je vous écoute.


Ecrit par Dine, le Lundi 12 Mai 2008, 00:02 dans la rubrique Actualités.

Commentaires :

ecilora
ecilora
12-05-08 à 00:07

Oh tu sais, les couleurs d'une robe de mariée maintenant, c'est assez libre. tu veux te marier en orange? Vas-y! Alors le violet, hein, pourquoi pas? Mais ça dépend du violet! ^^ (ça se trouve, inconsciemment la couleur te ramène à ton joueb! ;D)
Tes rêves me font rire. Autant que les miens quand je me réveille. Sauf que généralement, je ne m'en souviens qu'un quart de seconde après avoir ouvert les yeux. Et je crois que c'est bien dommage.
La machine à écrire, c'est un instrument, je trouve qui a la classe! C'est quand même vachement plus esthétique qu'un clavier d'ordinateur. Je suis d'accord, y a plein d'inconvénients. Mais je crois que ça me plairait bien d'en avoir une. Au moins, tu as ce rapport direct quand tu écris. Tu as une preuve physique, un truc évident.
Taylor... Bah tiens! Il a pas vraiment l'air choisi au hasard ce pseudo! ^^


 
MangakaDine
MangakaDine
12-05-08 à 00:21

Re:

Mince, tu m'as grillée! Bon d'accord, j'avoue, c'est le sosie de Taylor Hanson....Argh! J'y peux rien, c'est tout à fait mon genre! (hou je rougis)

J'y ai pensé pour le coup du violet et du Joueb. C'aurait été marrant que dans mon rêve on me dise "encore un truc que tu vas t'empresser de raconter sur ton blog! Niahahahark!".
(n'importe quoi)
Mais c'était une jolie robe, un mélange de mauve et de pourpre, je crois. Et tous les camaïeux des deux tons. Avec des tissus translucides, de la dentelle et de ceux qui ont plusieurs reflets. Rro, et je sais plus à la fin.

Une fois (mais je l'ai déjà raconté ici je crois) j'ai révé que j'étais dans un lit avec un vieil ami auquel je n'avais plus pensé depuis des lustres. Il est là dans le lit et se tourne vers moi et me dit :
-"C'est marrant, j'ai l'impression d'être dans un rêve."

Une autre fois, à mon réveil, je me suis tapée un fou rire en repensant à la réplique plutôt rembarante que j'avais sorti à un gars qui faisait son malin dans mon rêve. Je l'avais trouvé tellement géniale que je voulais la noter sur un bout de papier. J'aurais dû, parce que finalement quelques minutes après, je l'avais oubliée....

Pour la machine à écrire, ce qui était marrant, c'est que dès qu'elle appuyait sur une touche, sortaient des notes, des timbres, des intensités différentes à chaque fois qu'elle tapait des mots. Les mots écrits étaient musique. Quel fabuleux concept pas du tout novateur.

Edit : J'ai écrit trois fois "marrant" en l'espace d'un commentaire. Soit j'ai l'esprit comique, soit un maigre vocabulaire....(les deux peuvent se combiner)


 
ecilora
ecilora
12-05-08 à 00:28

Re:

Cà devient de moins en moins compliqué! lol

Ah, je suis rassurée, le mauve et le pourpre: j'aime. Le violet par contre... Beaucoup moins!
C'est super frustrant de ne pas te rappeler d'un rêve trente secondes à peine t'être réveillée! Je ne sais pas comment on se rappelle des rêves. Mais des fois, je voudrais bien le savoir. Mon dernier rêve, je me promenais sur une place pavée et je regardais les noms sur tous les interphones. Je suis arrivée devant une petite porte verte un peu sinistre, juste à côté d'une brasserie (limite avec les poignées en or) et sur une étiquette yavait écrit Lio, jury 2008. C'est un truc fou que je ne m'explique pas... :)
Non. Absolument pas novateur mais toujours aussi beau!
Pour ton edit, j'avais pas vraiment remarqué (on peut mettre ça sur le compte de l'heure tardive...)


 
MangakaDine
MangakaDine
12-05-08 à 00:48

Re:

Mais le mauve et le pourpre ça fait partie de la catégorie Violet! Ne viens pas m'embêter avec ça!

Crois moi ou pas, y'a plein d'exercices qui ont été mis en place afin de se rappeler des rêves, ou de les orienter selon notre bon vouloir. Ce n'est pas quelque chose de totalement hors controle. Il faudrait que tu te renseignes (moi j'ai la flegme, tu m'excuseras)
J'ai rêvé moi aussi de Lio, y'a pas longtemps....mais impossible de me rappeler! J'me souviens par contre qu'un jour dans un rêve (bizarre cette expression) j'allais à un partiel.....bon en fait j'ai trouvé le lien qui le racontait (2e commentaire pour être plus précis) c'est .

Et comme j'ai mis 3/4 d'heure à trouver ce putain de lien pour seulement une phrase qui en parlait, je boude.

 
ecilora
ecilora
12-05-08 à 14:52

Re:

J'ai le droit de rire? Pour le partiel sur la jeunesse d'Alizée! ^^
Tu n'as pas boudé trop longtemps j'espère! Je suis en train de me dire que: "heureusement, je n'ai pas attendu! :)"
Ouais. Mais ce sont des nuances de violet! Donc c'est pas tout à fait pareil (cette discussion peut durer trèèèèès longtemps! ^^)
Je t'excuse mais c'est bien parce que j'ai la flemme aussi!
Bonne journée

 
adagio
adagio
12-05-08 à 15:20

Et la couleur du costume de l'heureux élu, elle était comment ? non parce que je vois bien que ces histoires de couleur sont THE détail essentiel et important de l'affaire ;) ;) ;)
(vous me faites rire toutes les deux dans vos discussions à rallonge, c'est génial !! :D)

Sinon, pour Taylor (et les autres en général qui plaisent et avec qui on aimerait aller plus loin), tu sais, il n'y a pas de recette toute faite : cela se saurait depuis le temps !! ;)
mais ce que tu as écrit là :  "Apprenons à se connaître" me semble déjà un bon début.
Et en fait lui donner un flyer aurait été une bonne approche, car le coup du : "je ne lui ai pas distribué de flyer puisqu’il l’avait pas mérité." t'a fait rater une occasion non ?
Et aussi le : "On a failli se sourire."
Pourquoi ne pas sourire tout simplement ? :) il faut des neurones pour sourire ? ;)
(cela m'a bien fait rire aussi cette expression !!) :D

Il est peut-être timide sinon en effet, ou alors empli de distance respectueuse face à une belle jeune fille comme toi (euh là c'est par rapport à la photo de toi sur un banc publiée ici, si c'est bien toi ?) ; ou alors il a été échaudé par une récente expérience et n'ose plus faire le premier pas.
Tant d'hypothèses...
Donc franchement, trouve un moyen de l'aborder pour casser cette pellicule apparemment toute mince  qui vous sépare encore ; style lui donner un flyer ;) ou n'importe quoi qui puisse permettre de commencer l'esquisse d'une conversation.
Un petit détail à savoir (mais que tu sais déjà sûrement) : les hommes aiment bien en général qu'on ait besoin d'eux, qu'on leur demande conseil ou un service. Ce n'est pas que pour les flatter, mais cela peut être sincère de ta part ; et tu verras ainsi sa réaction (macho ou gentleman !). De toute façon ce détail peut aussi servir du côté des femmes qui aiment bien "materner" (j'aime pas trop le terme mais c'est l'équivalent féminin de ce que je décrivais juste avant côté mec). Je précise cela pour pas que l'on m'accuse de réduction sexiste dans mes propos ! ;)

Bref, à suivre, et tiens-nous au courant
:)


 
MangakaDine
MangakaDine
16-05-08 à 01:06

Re:

Il avait une chemise blanche sous un élégant costume noir (je me demande même s'il n'avait pas une queue de pie). Alors, t'y vois une signification cachée? Tu as ton livre d'interprétatino des rêves sur toi j'espère!

Et puis pour Taylor, j'aimerais bien avoir une recette toute faite pour une fois. Un peu marre des rencontres atypiques ou bizarres, des trucs qui ne se font pas normalement. C'est plus périlleux et ça affecte l'intérieur plus profondemment. Tu vois, j'aimerais juste quelque chose de léger et joli. (et j'ai soudain l'étrange impression de te citer) Pour une fois. Juste ça.
Pour le flyer, en fait, je l'ai abordé à sa table pendant qu'il mangeait en lui demandant s'il faisait de la musique ou s'il ne connaissait pas des musiciens dans son entourage. J'ai insisté et tout, mais il a été incapable de prononcer un mot et s'est contenté de hocher la tête, ses amis aussi. Du coup mon flyer de recrutement leur servait à rien, et comme je suis économe question papier... ;)
La prochaine fois, j'essayerai de sourire. Mais si ça ne vient pas, je ne veux pas me forcer (ça accentue le ridicule de la situation).

Je ne pense pas qu'il soit timide ni empli d'une distance respectueuse. Nos regards sont un peu arrogant et sonnent comme un défi. Enfin pas tout le temps, mais parfois. Et pour arriver à ce stade, il faut avoir confiance en soi ou en quelque chose. Le problème étant qu'on s'est tellement mutuellement défiés du regard qu'on a pas vraiment les "couilles" d'assumer nos propos visuels. Elle est pas claire ma phrase.
Voilà donc aller se parler comme si de rien n'était, d'une manière fraiche et innocente, ça serait un peu se foutre de la gueule de l'autre, vu tout ce qui est passé dans les yeux auparavant. Finalement, il faudrait s'aborder un peu comme si on se connaissait déjà....

La photo sur un banc est une des rares où je figure. C'est Spark qui l'a prise.
Je suis également sur mes avatars mais comme tu peux le constater (par toi même tout seul comme un grand) j'aime pas trop me représenter en entier. Ou alors peut être que j'aime fragmenter ma face, un peu comme les cubistes....(non...)

Ah et puis, ça dépend des hommes. C'est parfois même le contraire.
Et moi j'aime être maternée. (mais pas trop)
Bon, en fait c'est encore un mélange des deux à échelle variable. (j'ai l'impression de parler de trucs vachement scientifiques)

 
stupidchick
stupidchick
13-05-08 à 16:31

comment draguer un Taylor...

ignore-le. (en plus s'il est beau, ça se remarquera)

tape-lui de l'argent, son portable, n'importe quoi. un truc qu'il sera obligé de te demander de lui rendre.

demande-lui comment il s'appelle (c'est pour un sondage sociologique sur les mecs beaux, n'importe quelle connerie du genre)

appelle-le par un autre prénom que le sien. (ça pique la curiosité.)

dis-lui que tu es lesbienne (ça marche toujours...)

serre-le dans tes bras (free hugs campaign comme qui dirait), puis va-t-en comme si de rien. s'il te demande pourquoi, dis que c'est un pari.

(tiens, c'est drôle, moi aussi je rêve de toi)


 
MangakaDine
MangakaDine
16-05-08 à 01:12

Re: comment draguer un Taylor...

Tes idées m'ont fait rire! Mais alors pour ce qui est de la crédibilité obtenue avec ça.... PAS TOP!

N'empêche....j'aimerais bien chacune les essayer.

J'ai qu'à lui demander son nom pour un sondage sur les mecs beaux, enchaîner par un free hug en lui expliquant qu'en fait c'était un pari, partir en lui disant "ciao Bernard!" en ayant bien pris soin de lui piquer son portable lors de l'embrassade. J'pense que ça marcherait.

Sinon c'était quoooi tes rêêêêves?

 
stupidchick
stupidchick
16-05-08 à 01:51

Re: comment draguer un Taylor...

ah je ne sais plus trop...il était question de clavier aussi en tout cas...

bon pour le Taylor (mouaaaaaah il est aussi beau que le vrai?) contente-toi de lui demander son numéro. c'est une bonne entrée en matière, et très crédible. (paraît que les mecs adorent ça, en +)

jt'adore miss Dine.


 
MangakaDine
MangakaDine
16-05-08 à 02:06

Re: comment draguer un Taylor...

Il est 1H du mat, c'est l'heure des mots d'amours. Moi aussi t'adore! <3

Tiens toi bien. (t'as une rembarde à disposition?)
Il est aussi beau que le vrai. Il est pas musicien, certes, mais en plus de ça il a un corps de folie. De folie. Et des yeux et des cheveux. Et des bras et des jambes, etc... Ca m'étonne d'ailleurs de n'avoir vu encore aucune fille hurler et se jeter sur lui, ou lui demander un autographe. Et si j'allais lui demander un autographe?
Le téléphone....comment tu veux que je lui demande son numéro? Et pire, s'il me le donnait, je serais incapable de l'appeler! (j'ai des tendances à la téléphonophobie quand ça m'arrange)


 
stupidchick
stupidchick
16-05-08 à 10:09

Re: comment draguer un Taylor...

il a des bras et des jambes? INCROYABLE!

Sinon tu peux lui laisser ton numéro discrètement ex: sur un flyer...(le risque c'est que s'il est aussi téléphonophobe que toi ça va pas vous emmener bien loin...)

le guépard vit en Amazonie, le jaguar en Afrique, le léopard en Afrique et Asie. (ou c'est le contraire)Donc c'était probablement un léopard. merci qui? merci Alain Bougrain-Dubourg!!!!!


 
MangakaDine
MangakaDine
25-05-08 à 01:34

Re: comment draguer un Taylor...

Quelle culture! Et tu crois que mon inconscient a pensé à replacer l'animal dans son contexte géographique, lui?

J'ai des nouvelles de mon beau blond. Il s'appelle James et il est anglais. J'ai mis des espions sur le coup.
Un peu plus et il s'appelait vraiment Taylor!